L’Union Européenne cherche à s’organiser face à la menace cyber : le JDD revient sur l’intervention de Bernard Squarcini lors du E.Day Paris 2017

Dans un article intitulé "L'Union Européenne cherche à s'organiser face à la menace cyber", Le Journal du Dimanche revient sur la table-ronde intitulée "L'Europe face aux nouvelles menaces" à laquelle participait Bernard Squarcini, lors du E.Day Paris 2017, et sur le témoignage de l'ancien directeur de la DST et de la DCRI.

Bernard Squarcini participe à la table-ronde « L’Europe face aux nouvelles menaces » lors du E.Day Paris 2017

Bernard Squarcini était l'un des intervenants de la table-ronde intitulée "L'Europe face aux nouvelles menaces" qui s'est tenue lors du E.Day Paris 2017, organisé par Le Journal du Dimanche, l’Université Paris-Dauphine et le Connecting Leaders Club.

Bernard Squarcini, invité de l’interview politique de Jean-Pierre Elkabbach sur CNews

Bernard Squarcini, ancien directeur de la DCRI et désormais président de Kyrnos Conseil, était l'invité de l'interview politique de Jean-Pierre Elkabbach, ce vendredi 20 octobre 2017 sur CNews. Il est revenu sur son témoignage lors du procès Merah, ce jeudi 19 octobre, et plus généralement sur cette affaire qui a marqué un tournant dans l'histoire du renseignement et de la lutte contre le terrorisme islamiste.

Bernard Squarcini sur la coopération entre les services de renseignement en Syrie : « Toute reprise de contact, même entre services, prendra du temps »

Enquête de Georges Malbrunot, grand reporter spécialiste du Moyen-Orient pour Le Figaro, intitulée "Ces encombrants cadavres de djihadistes français restés en Syrie" – Bernard Squarcini, ancien directeur de la DGSI, offre son éclairage de spécialiste sur le sujet : « Les Syriens ont toujours eu des informations sur les djihadistes opérant dans la région. Leurs services ont une capacité redoutable pour infiltrer les groupes ennemis. Ces dernières années, c'est nous qui ne voulions pas de leurs informations [...] Désormais, toute reprise de contact, même entre services de renseignement, prendra du temps ».